Contenu abonnés

Préemptions et achats du Musée de la Nacre et de la Tabletterie

1. René Lalique
Pendentif Libellule
Corne blonde - Diam. : 5,7 cm
Méru, Musée de la Nacre et de la Tabletterie
Photo : Tajan
Voir l´image dans sa page

1/7/20 - Acquisitions - Méru, Musée de la Nacre et de la Tabletterie - Le Musée oisien de la Nacre et de la Tabletterie, aux vingt ans tout récemment célébrés [1], poursuit depuis quelques années une active politique d’acquisition sous la houlette de son jeune directeur Florentin Gobier. Un dynamisme que les temps chaotiques des confinement et déconfinement n’auront aucunement infléchi. Le 22 avril dernier le musée s’enrichissait chez Tajan d’un pendentif en corne de René Lalique, typique de son œuvre tabletière, pour 2860 euros (ill. 1). Un séduisant achat qui fut suivi le 6 juin de la préemption de deux précieux éventails (ill. 2 à 5) - pour 1803 et 2962 euros - complétée de dix autres lots remarquables - sept éventails (ill. 6 à 12), un ensemble de trois feuilles d’éventail en soie noire (ill. 13), une esquisse préparatoire pour une feuille d’éventail (ill. 14) ainsi qu’une petite boîte en nacre (ill. 15) - acquis pour 6632 euros lors de la vente organisée par la maison Coutau-Bégarie.


2. Jason et Médée, vers 1740
Éventail à monture dite pagode
Ivoire - 29 x 13 cm
Méru, Musée de la Nacre et de la Tabletterie
Photo : Coutau-Bégarie
Voir l´image dans sa page
3. Jason et Médée, vers 1740
Éventail à monture dite pagode, détail
Ivoire - 29 x 13 cm
Méru, Musée de la Nacre et de la Tabletterie
Photo : Coutau-Bégarie
Voir l´image dans sa page

4. Les roses épanouies, vers 1921
Éventail plié, de forme ballon, feuille en dentelle à l’aiguille,
monture en écaille blonde sculptée, gravée et dorée - 30 x 19 cm
Méru, Musée de la Nacre et de la Tabletterie
Photo : Coutau-Bégarie
Voir l´image dans sa page
5. Les roses épanouies, vers 1921
Détail des brins déployés
Méru, Musée de la Nacre et de la Tabletterie
Photo :…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.