Contenu abonnés

Vingt ans de restauration du patrimoine cultuel de Paris

1 1 commentaire
Voir l´image dans sa page

L’adjointe au patrimoine de la Ville de Paris, Karen Taïeb, dont nous avons toujours reconnu la bonne volonté, nous a envoyé ce qui a la forme d’un numéro hors-série, avec le logo « Beaux-Arts Éditions », intitulé Vingt ans de restauration du patrimoine cultuel de Paris.
Précisons tout d’abord - ce qui apparaît peu clair au néophyte - que nos confrères de Beaux-Arts n’ont ici que le rôle d’éditeurs, qu’il s’agit d’une commande de la Ville de Paris et que ce sont bien les services de cette dernière qui sont responsables du contenu. Cela vaut la peine de le préciser, car l’ambiguïté pourrait laisser penser qu’on est face à un produit presse, quand il ne s’agit que d’une publication de propagande à la gloire de la municipalité et de ses actions en faveur du patrimoine religieux parisien. L’inévitable avant-propos d’Anne Hidalgo et le premier article, non signé, qui s’intitule « Comment Paris veille sur ses édifices religieux », sont presque surréalistes dans la description d’une situation qui correspond si peu à la réalité.

Mais tout ceci pris en compte, reconnaissons que cet album présente de nombreux points positifs. D’une part, en le publiant, la Ville de Paris montre que la restauration du patrimoine municipal, et notamment celui des édifices religieux qui lui appartiennent (essentiellement des églises), devient à la fois un véritable enjeu politique, mais aussi une question sur laquelle la mairie se sent observée et jugée. Cela commence d’ailleurs à se voir dans les faits, comme nous l’avons écrit, puisque les restaurations récentes, en cours ou planifiées nous semblent plus nombreuses, et porter désormais aussi sur les décors peints qui constituent l’une des parties les plus menacées.
Autre qualité : l’ouvrage est richement illustré, très agréable à feuilleter et intéressant à lire, avec de nombreux textes portant tout autant sur l’histoire des monuments que sur les techniques de restauration. Nous pouvons donc…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.