Trois dessins de la campagne d’Autriche pour le Musée napoléon Ier de Fontainebleau

Didier Rykner

12/8/19 - Acquisition - Fontainebleau, Musée national du château - Le Musée napoléonien de Fontainebleau est décidément un habitué de la rubrique acquisitions dans les brèves de La Tribune de l’Art. Ce sont en effet trois nouveaux dessins qui viennent de rejoindre ses collections, deux acquis de la galerie de Lardemelle et Le Serbon et le troisième offert par Me Thierry Jové-Dejaiffe, en mémoire de sa mère Valentine Dejaiffe (1926-2015). Ces trois dessins sont des représentations contemporaines ou presque de la campagne d’Autriche en 1809.


1. Florent-Fidèle-Constant Bourgeois (1767-1841)
Entrevue de l’Empereur et du roi de Bavière à Dillingen le 16 avril 1809, 1811
Plume et encre brune, lavis brun, crayon noir - 25,5 x 36,5 cm
Fontainebleau, Musée national du château
Photo : Musée national du château de Fontainebleau
Voir l´image dans sa page

Le premier, dû à Constant Bourgeois, est daté de 1811, deux ans après les événements qu’il représente. Il s’agit de la rencontre de Napoléon et du roi de Bavière à Dillingen le 16 avril 1809. Celle-ci faisait suite au passage de l’Inn par les troupes autrichiennes qui envahissaient ainsi la Bavière et avaient chassé le roi de Munich. Napoléon lui promit alors de le ramener en quinze jours dans sa capitale, une promesse qu’il parvint à tenir puisque moins de dix jours après il put y retourner grâce à Napoléon qui avait vaincu à de multiples reprises les Autrichiens. D’abord militaire (il obtint le grade de colonel), Constant Bourgeois quitta l’armée pour la carrière de peintre, devenant élève de Jacques Louis David.


2. Jean-Baptiste Debret (1768-1848)
Napoléon harangue les troupes bavaroises et wurtembourgeoises à Abensberg le 20 avril 1809, 1810
Plume et encre brune, lavis brun, crayon noir - 25,9 x 34 cm
Fontainebleau, Musée national du château
Photo : Musée national du château de Fontainebleau
Voir l´image dans sa page
3. Jean-Baptiste Debret (1768-1848)
Napoléon harangue les troupes bavaroises et wurtembourgeoises à Abensberg le 20 avril 1809, 1810
Huile sur toile - 368 x 494 cm
Versailles, Musée national du château
Photo : RMN-GP/D. Arnaudet
Voir l´image dans sa page

Le deuxième est l’œuvre de Jean-Baptiste Debret, lui aussi élève de David dont il était par ailleurs le cousin. Il s’agit d’un dessin pour un tableau conservé au château de Versailles, Napoléon Ier haranguant les troupes bavaroises et wurtembergeoises à Abensberg le 20 avril 1809. Monté sur un cheval, l’Empereur demande aux troupes d’allemands combattant dans la Grande Armée de jurer leur fidélité. On voit au centre du tableau le prince royal de Bavière se tourner vers ses troupes pour traduire les paroles de Napoléon.
Le dessin est très proche du tableau, malgré une différence non négligeable dans le bras droit de l’Empereur, plus majestueux dans le dessin. Il s’agit peut-être d’un ricordo exécuté par l’artiste après avoir peint la toile, plutôt que d’une esquisse.


4. Benjamin Zix (1772-1811)
Napoléon haranguant ses troupes à Wagram, juillet 1809
Plume et encre de Chine, lavis d’encre - 16 x 24 cm
Fontainebleau, Musée national du château
Photo : Musée national du château de Fontainebleau
Voir l´image dans sa page

La troisième feuille, celle-ci donnée au musée, montre à nouveau Napoléon haranguant ses troupes. Cette fois, l’épisode se passe avant la bataille de Wagram, le 4 ou le 5 juillet 1809, soit deux mois et demi après l’épisode représenté dans le dessin précédent. L’auteur en est Benjamin Zix, l’un des principaux illustrateurs des faits d’armes napoléoniens. On remarquera que l’attitude de l’Empereur, avec le bras droit levé dans un geste d’autorité est très proche de celle du dessin de Debret.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.