Contenu abonnés

Restaurations à Saint-Bernard-de-la-Chapelle

17/10/20 - Restauration - Paris, église Saint-Bernard-de-la-Chapelle - L’église Saint-Bernard-de-la-Chapelle a été construite entre 1858 et 1861 dans un style néogothique par l’architecte Auguste-Joseph Magne. Sa flèche n’est pas sans rappeler celle de Viollet-le-Duc à Notre-Dame dont elle est à peu près contemporaine.


1. Le clocher de l’église Saint-Bernard-de-la-Chapelle en cours de restauration
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. L’Annonciation de Jehan Vibert en cours de restauration
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

D’importants travaux sont actuellement menés sur son clocher (ill. 1), mais l’intérieur, décoré de nombreuses peintures murales tant dans les chapelles latérales que dans la chapelle axiale, dont beaucoup sont en très mauvais état, n’est pas oublié puisque deux toiles marouflée située sur la paroi gauche de cette dernière chapelle sont en cours de restauration (ill. 2). Celles-ci souffraient depuis longtemps de remontées d’humidité dans le mur et d’écoulements d’eau pluviale.


3. Jehan-Georges Vibert (1840-1902)
L’Annonciation, 1861
(état avant restauration)
Huile sur toile marouflée
Paris, église Saint-Bernard-de-la-Chapelle
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
4. Jacques Lousteau (1815-1894)
La Visitation, 1861
(état avant restauration)
Huile sur toile marouflée
Paris, église Saint-Bernard-de-la-Chapelle
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

La première, L’Annonciation (ill. 3), est actuellement en cours de restauration [1], la seconde, La Visitation, par Jacques-Émile Lousteau (ill. 4), le sera l’année prochaine, du papier japon permettant en attendant de stabiliser les soulèvements en cours. Parallèlement, les deux autres toiles de la chapelle, L’Adoration des Bergers et L’Assomption de la Vierge (ill. 5 et 6), toutes deux dues au pinceau de Gustave-Lucien Marquerie, seront simplement bichonnées pour…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.