Contenu abonnés

De Ribera à Millet, le marché de l’art (re)confiné

17/11/20 - Marché de l’art - Tours et Paris - Le confinement ne nuit pas aux enchères. Nous avons pu le constater lors du premier, c’est également le cas du second (et non pas deuxième, nous voulons être optimistes…). Non seulement les grandes ventes continuent à donner de bons résultats, mais les découvertes se poursuivent également. C’est ainsi que dimanche dernier, un tableau probablement de Jusepe de Ribera, vendu comme une école napolitaine du XVIIIe siècle « dans le goût de » Ribera et estimé 1000 à 1500 € (!) s’est envolé à 112 000 euros, prix marteau (Tours, hôtel des ventes Giraudeau) (ill. 1). Un simple regard à la photo diffusée sur Interenchères a suffi à plusieurs acheteurs potentiels pour reconnaître la qualité de l’œuvre, très probablement donc du maître lui-même. Un saint supplémentaire à ajouter au catalogue de cet artiste déjà fort riche.


1. Jusepe de Ribera (1591-1652) ?
Saint Joseph
Huile sur toile - 74,5 x 62,5 cm
Vente Giraudeau à Tours le 15/11/20
Photo : Giraudeau
Voir l´image dans sa page

Si Paris regrette l’annulation du Salon Paris Fine Arts que l’on attendait avec impatience, au moins pourra-t-on voir en ligne dix œuvres d’une cinquantaine de marchands qui participeront à ce salon de manière virtuelle. Nous y reviendrons, comme nous reviendrons sur les deux ventes Christie’s Paris qui auront lieu le 24 novembre et qui proposent quelques objets d’art majeurs, sur celle de Sotheby’s de tableaux et dessins qui aura lieu le 3 décembre prochain et sur d’autres qui s’annoncent. Au moins avons-nous la chance, en tant que professionnel, d’avoir le droit d’aller voir les œuvres.


2. Gian Giacomo Caprotti, dit Salaì (1480-1524)
La Madeleine pénitente, vers 1515-1520
Huile sur panneau - 65 x 51 cm
Vente Artcurial 18/11/20
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page
3. François Pourbus (1569-1622) et atelier
Portrait de Margherita Gonzaga, duchesse de Lorraine
Huile sur toile - 131 x 100 cm

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.